Hommage à Cookie

Hier Cookie s'est éteint!
Cette petite chatte d'à peine 2 ans n'aura connu l'amour des humains que 6 petits mois...
Sa famille d'accueil Sophie Llado s'est dévoué corps et âme
nuit et jour, jours fériés y compris
pour la soigner, lui donner une vie remplie de douceur.
Son petit corps meurtri semblait reprendre vie malgré les souffrances quotidiennes.
Combien de fois les vétérinaires ont réussi à la ramener à la vie...
Mais cette fois le combat est resté vain,
ce 15 Avril 2018 son petit corps a lâché.

Son bourreau reste à ce jour impuni!

Mais unis dans JUSTCE POUR COOKIE nous continurons le combat.

Repose en paix COOKIE

32464527 924610224386683 7588005454412775424 n32478962 2363263587021025 3881856343375609856 n

Facebook - Post d'un membre JUSTICE POUR COOKIE

32501160 1866015073430366 806920429594738688 n

Mahine Karagah-Bridewell

Nouveau membre · 8 h

Cookie est arrivée tôt hier matin au Paradis des Chats (câlins d’anges en abondance et -fausses, bien sûr!- souris à volonté…). Nous garderons d'elle le souvenir de son regard clair, de l'innocence qu'elle symbolisait à la perfection, de sa douceur, de sa tendresse, de son courage, de sa confiance sans limites à ses vétérinaires particulièrement dévoués et surtout à Sophie, sa maman d’accueil. Balancée deux fois l’an dernier d’un 4ème étage par un abruti particulièrement répugnant de férocité, Cookie a subi 11 anesthésies pour ses multiples fractures aux pattes, sa mâchoire cassée et déplacée à coups de pied, ses nombreuses contusions consécutives aux coups reçus. Et oui, le voisinage savait, se désolait mais n’a jamais rien osé faire, même pas l’exfiltrer de l’immeuble où elle était prisonnière.
Six mois après avoir échappé à la mort et bien que nous l’ayons tous cru enfin sortie d’affaire, la petite Cookie a lâché prise et nous a quittés hier matin.
Dans cette longue histoire à laquelle nous souhaitions tous une tout autre fin (imaginer Cookie ayant plein de de temps devant elle pour devenir une respectable petite « vieille minette », c’était réjouissant), il ne faut malgré tout pas oublier qu' elle a vécu les derniers mois de sa courte vie dans l'amour inconditionnel d'une famille humaine. Il est, en soi, miraculeux que cette chance lui ait été accordée et qu'elle ne soit pas morte à sa seconde défenestration, sinon elle n'aurait jamais connu cette paix, cette tendresse et cette attention que Sophie et sa famille lui ont données sans compter. Cookie a ronronné dans leurs bras, elle s'est laissé aimer, câliner, protéger et a même recommencé à jouer, ce qui est toujours le signe d'un bonheur de vivre. Et ce bonheur, quand nous avons la chance d'en être les témoins, est toujours réjouissant. :-)

Le temps de la Justice viendra. Mais c'est d’abord à Cookie que nous voulons consacrer nos pensées. A elle et à ses semblables.

Nous tous, qui n'acceptons pas la souffrance des innocents et donc pas davantage la souffrance animale, nous bataillons toute l'année pour sauver ces vies minuscules. C’est un travail de petites fourmis obstinées contre la misère d’une surnatalité des chats (il y a toujours de l’argent pour les cigarettes, des fringues à la mode ou le dernier portable qui sort mais jamais assez pour la stérilisation des animaux…), puis de marieuses à l’ancienne quand il s’agit de trouver ensuite la meilleure famille possible à tel matou, telle minette, pour des années d’une amitié unique et précieuse entre un félin et un enfant timide ou turbulent, un adolescent grognon, une âme solitaire, une famille entière de coeurs tendres… Quand, des années après nous être séparés d’un félin, nous recevons encore de ses nouvelles (« C’est un formidable petit compagnon. Et il s’est assagi, comme les enfants, d’ailleurs, qu’il a aidés à grandir ! »), nous savons que nous avons fait du bon et beau travail. C’était ce que nous espérions pour Cookie, qui avait trouvé sa place chez Sophie et sa famille pour la vie, sans aucun doute. 
Nous ne savions pas qu’elle serait aussi courte.

Nous sommes, il faut aussi le dire, très touchées et très reconnaissantes de l'élan de compassion et de générosité qui a très vite entouré cette petite minette et qui a permis aux vétérinaires de faire tout ce qui était nécessaire pour lui rendre sa vie. Après le pire qu'elle avait supporté et vécu, c'est le meilleur de ce que peuvent être les humains qui lui a été donné.
Elle a pu s'envoler en paix, entourée de pensées bienveillantes et sincères. Merci. Merci pour elle et pour nous, que cette bienveillance réconforte et rassure. Ciao, Cookie! Jusqu'au jour où, chacun/chacune à notre tour, nous franchirons la porte que tu as passée hier à l'aube. :-)
Fasse que ce soit dans la paix.
"Et nous nous sentons plus riches de l'avoir connue."

Justice pour COOKIE @JusticeprCookie chatte défenestrée Cenon chatte martyre maltraitance animale

×